Histoire

Histoire du Lac à L'indienne | A propos de la mine

Tour Royal de la Vallée des Outaouais

Sept ans avant la confédération, la Reine Victoria se demandait où son empire trouverait le bois nécessaire à la fabrication de la flotte de bateaux pour maintenir le statut de souverain des océans de la Marine britannique. Dans le but d'assurer que la Grande –Bretagne est suffisamment de bois pour son chantier naval, elle envoyant son fils dans ses terres canadiennes du haut et du bas Canada pour négocier la transaction. Ces vastes étendues de forêts vierges n'attendaient qu'à être exploité.

 

En 1860 le Prince Edward VII  arriva au Canada et fit la visite de la rivière des Outaouais sur le bateau à vapeur, le Ann Sisson. Il passa la nuit chez Madame Benjamin Bean à Quyon. Madame Bean, l'arrière-grand-mère de Fred Hutchisson, était habituée d'héberger chez elle les navigateurs de la rivière des Outaouais de passage dans la région mais n'avait jamais servi un membre de la royauté avant ce jour. Dès qu'elle sut que le Prince Edward venait loger chez elle, elle eu recourt à tout son voisinage pour se procurer la plus belle literie et la plus raffiné des coutelleries pour servir le prince avec classe et style.

 

 

En 1872 le Prince Arthur troisième fils de la Reine Victoria, qui devenu Duc de Connaught et qui agit à titre de Gouverneur Général du Canada de 1914 à 1918, se rendit à Otter Lake par la rivière Ottawa. Il fut accompagné par les représentants de deux importantes compagnie forestière, Gillies Brothers and Gilmour Brothers. Les moments forts de cette visite fut une expédition de chasse sur la rivière Picanoc. Durant leur expédition, il passèrent la nuit à « La ferme », une halte pour les bûcherons de Otter Lake. David Lunam de Campbell's Bay est fière de dire que sa grand-mère, Elizabeth (Reid) Lunam cuisina pour le prince. Elle était la mère de David Lunam Sr. Représenté sur la photo ci- contre.

 

Les grands moments de cette année de 1872 fut la visite du Prince Arthur à la Gilmour Lumber Company Logging Camp sur la rivière Picanoc. Lors de son séjour, il démontra ses qualités de chasseur en tuant deux orignaux, 1 chevreuil et un ours. « un repas de choix à servir à un Roi»

 

 

 

Dévoilement de la plaque

Lors d'une cérémonie en août 1973 était réunit, David Lunam Jr, Major James McCUaig, le maire et réputé historien Basil Quaile, et l'honorable Raymond Johnson, une plaque fut érigé en l'honneur du Prince et de son passage à Otter Lake.

 

 

 

Industrie

L'industrie forestière fut le pilier économique de la région. L'agriculture, s'est aussi développé dans les régions où la terre est de meilleure qualité.

 

Les plus vieilles archives disponibles, indiquent que Gilmour and Hudhson fut les premiers à mettre en opération l'industrie forestière dans la région de Picanock. Les billots de bois étaient transportés par la rivière Picanock et la rivière Gatineau. La Riordon Company fut la seconde compagnie à exploiter la forêt. Cette dernière fut d'ailleurs vendue à la Canadien International Paper Company qui exploite encore aujourd'hui une papetière et une industrie forestière.

 

Gillies Brothers opérait une compagnie de bois dans la municipalité de rivière Coulonge. Cette compagnie était un apport très important pour la municipalité elle donnait aux gens de la région la possibilité de travailler durant l'hiver. Au milieu des années 60, Consolidated-Bathurst acheta la société de Gillies Bro. L'usine de papier E.B. Eddy Co. de Hull achetait aussi le bois de cette municipalité pour en faire la transformation.

 

En plus des compagnies forestières déjà établies, plusieurs petits moulins à scie étaient en opération dans la municipalité de Otter Lake. Adolph Zimmerling construit en 1933 une scierie qui resta en opération jusqu'au moment où la Independent Coal and Lumber Company acheta la compagnie en 1946. Cette compagnie fut d'une très grande importance pour la municipalité car elle permettait de faire travailler un bon nombre de résident tout en utilisant la matière première de la région : la forêt .